Naito No Library

Bibliothèque d'une seconde vie...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Pierres Chromatiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:07

Prologue :

Les festivités estivales avaient déjà débuté quelques jours plus tôt, d'un village à l'autre du Duché, tous étaient occupés à fêter la saison chaude. Comme il se doit, Aurillac était en pleine réjouissance ce jour là. Le Soleil illuminait le village de ses rayons encore quelques heures avant d’entamer sa lente progression vers l’ouest.

Quelques personnes rassemblées autour de plusieurs tables dégustaient plus que de raison la dernière bière sortie tout droit d’un fût en bois de chêne. Certains s’affairaient autour de larges trous où tournaient sur de longues broches cochons et autres moutons. D’autres villageois se livraient un duel épique pour triompher lors d’une course en sac. Des jeunes garçons se battaient avec des épées en bois, s’imaginant en fiers chevaliers aux armures étincelantes. Les jeunes filles quand à elles rivalisaient pour tenter de séduire le futur vainqueur. A n’en pas douter, le jeune Ludovik en serait l’élu. Quelques musiciens s’évertuaient de leur mieux pour faire danser la population restante.

Une fête à laquelle les Aurillacois aimaient s’y adonner.


A l’heure des vêpres, alors que la fête battait son plein, que les jongleurs venaient à peine de terminer leur spectacle, que les torches commençaient à flamber et que le banquet du soir était en cours de préparation, arriva par la route qui monte de Rodez, un homme tout de haillons vêtus. Il donnait l’apparence d’un vétéran qui s’avançait presque en rampant vers le regroupement. Les pieds noircis et écorchés par sans doute une longue marche. Le visage et les membres brûlés par le soleil. Une barbe mal taillée certainement de plusieurs saisons. Il éprouvait de la difficulté à respirer et l’on pouvait remarquer de nombreuses cicatrices de toutes sortes un peu partout sur son corps.

Il n'eut pas besoin de prier à ce que les gens qui le voyaient accourent vers lui pour l'aider à poursuivre sa marche pénible. Cependant la majorité des habitants préféraient ne pas trop le regarder et faisaient mine de détourner leurs regards plutôt que d'observer l'état pitoyable dans lequel se trouvait le malheureux. L'homme était nu pieds et ses braies étaient déchirées d'un peu partout, probablement par les branches. Ses jambes saignaient à plusieurs endroits, son manteau en peau d'ours avait presque perdu tous ses poils et ne devait plus le protéger ni du froid ni de la pluie depuis longtemps déjà. La seule chose qui était encore quasiment intacte était un vieux parchemin qu'il traînait sous son bras, légèrement jauni par le temps et les intempéries. En le regardant bien on se rendit compte qu'il était plus jeune qu'on ne le croyait, la souffrance et la fatigue lui donnant seulement un air de vieillard.


Un groupe s’approcha de lui pour tenter de le soutenir. Quand l'homme vit les habitants autour de lui, il demanda à s'asseoir et à ce qu'ils aillent chercher le reste de la population car il avait une requête très importante à leur faire part. Ses forces le quittaient. Plus aucun espoir ne semblait le retenir, si ce n’est celui d’être apparemment arrivé à destination. D’un dernier geste, il brandit le parchemin au dessus de sa tête.


Le temps que les habitants aillent chercher les autres et qu'ils reviennent, ils trouvèrent le pauvre voyageur défunt sur le coin de la table où il venait de s'asseoir. Une panique générale s’empara de la population. Un vagabond venait de mourir sur la table du banquet le jour des festivités. Rapidement on dépêcha quelques personnes pour aller avertir les fossoyeurs. Pendant ce temps quelques braves s'approchèrent de l'homme et lui retirèrent le parchemin des mains pendant que d'autres le fouillaient pour s'assurer de ne pas enterrer d'objets de valeur avec lui. La seule chose qu'on trouva, mis à part un morceau de pain moisi qui était fort probablement la seule chose qu'il ait mangé depuis des jours, fut une broche. Sur cette broche la gravure d'une jeune et jolie femme au teint pâle et portant des vêtements extravagants et des bijoux luxueux. Au revers de cette broche étaient gravés des symboles indéchiffrables. Une des personnes instruites entourant le groupe leur précisa qu'il s'agissait de runes.

Les fossoyeurs étaient déjà arrivés et commençaient à emporter le corps du pauvre homme vers le cimetière où ils allaient le jeter dans la fosse commune, quand une femme dont la spécialité était de déterminer la cause de la mort des gens en étudiant leur cadavre les arrêta et leur demanda de le déshabiller pour qu'elle observe s'il avait des traces particulières.

En l'examinant au milieu du cercle de curieux qui s'était formé et après avoir frotté la peau elle pu dévoiler une marque au fer rouge sur l’épaule gauche tout comme celles que l’on fait dans certaines prisons. Elle demanda aux gens si quelqu'un reconnaissait cette marque, mais personne ne dit mot. La femme baissa la tête et fit signe aux fossoyeurs de l'emmener.


Quelques personnes entreprirent de déchiffrer le parchemin que l'homme tenait quand il était arrivé. Face aux intempéries, plusieurs passages étaient illisibles. Tous ensemble ils réussirent néanmoins à reconnaître la plupart des mots.


Le parchemin a écrit:
Si vous tombez sur […] probablement mort dans la forêt […] trouvez quelqu'un pour m'aider, je viens de m'échapper de […] il ne faut surtout pas laisser la […] la main sur les Pierres Chromatiques, elle a déjà obtenue la noire, ne la laissez pas […] trouvez les avant elle […]

Même la signature était illisible, le petit groupe échangea des regards en espérant que quelqu'un sache ce qu’étaient les Pierres Chromatiques. Finalement un homme particulièrement absorbé à observer la femme sur la broche se leva et avoua qu'il en savait un peu.

Celui qui connaissait la femme sur la broche a écrit:
Cette femme sur la broche… je la reconnais. Oui. Nous l'avons déjà chassée de notre village pour sorcellerie, nous avions tenté de la brûler, mais en quelques incantations elle a disparue devant nos yeux. Des rumeurs veulent qu'elle se soit trouvé demeure dans une vieille forteresse abandonnée pour y étudier la magie noire en paix. On dit qu'un jour elle reviendra pour se venger… Je suis désolé, mais je n'en sais pas plus. Je n'ai aucune idée d'où peut se trouver cette forteresse et puis même si je le savais je ne le dirais pas. Y aller, c’est marcher directement vers son terrible destin. Vers la mort.


La femme qui avait inspecté le cadavre revint pour écouter la fin de la conversation tout en feuilletant un livre aussi épais que large. Finalement elle éleva le ton pour couvrir les chuchotements et les gens se turent aussitôt pour écouter ce qu'elle avait trouvé.

L'inspectrice de cadavres a écrit:
La marque au fer est celle de la forteresse de Kalmut. Fait étrange, puisque cette vieille construction a été abandonnée depuis déjà plus d'un demi-siècle. Si ce que vous venez de dire est vrai, alors il se peut que cette forteresse soit désormais occupée par cette sorcière. Je m'inquiète du fait qu'il se soit échappé avec la marque, cela veut probablement dire qu'elle enferme d'autres personnes dans sa forteresse.


Le silence se fut pendant quelques instants jusqu'à ce qu'un vieux sage connaissant presque tous les mythes depuis l'âge de pierre relata qu'il avait déjà entendu parler des Pierres Chromatiques.

Le vieux sage du village a écrit:
Ces pierres se comptent au nombre de cinq et elles sont ce qui reste du Joyau Arc-en-ciel depuis qu'une créature de l'au-delà l'ai détruite pour éviter qu'un mortel puisse mettre la main dessus. Les cinq pierres représentent les cinq couleurs primaires, jaune, bleu, rouge, blanc et noir. Chacune possédant des pouvoirs différents. Je me rappelle que les pierres blanche et noire représentent la lumière et les ténèbres. Aujourd'hui ces cinq pierres reposent en des lieux sacrés où des gardiens les protègent. Mais l’on ne connaît que très peu sur ces gardiens et encore moins sur les lieux où ils se cachent. Je n'en sais malheureusement pas plus. Cette légende date de plusieurs millénaires déjà et si cette sorcière cherche à mettre la main sur ces pierres c'est qu'elle est en quête de pouvoir. Et si elle devait y arriver, il nous faudrait l'entourer d'une armée d'au moins cent millions de guerriers pour réussir à la vaincre. Nous devons l'en empêcher et mettre la main sur ces pierres avant qu'elle ne le fasse!


Les villageois échangèrent des regards et des paroles à voix basse. Zebracoq s'avança et prêta serment qu'elle ne mettrait pas la main sur les autres pierres et se porta volontaire pour participer à cette périlleuse mission.

D'autres braves firent de même et annoncèrent qu'ils étaient eux aussi prêts à s'aventurer là où il le faudrait pour l'arrêter. La foule hurlait sa fierté et ses encouragements aux volontaires. Cependant Zebra finit par les interrompre en demandant à quiconque dans la foule s'ils avaient la moindre idée où commencer à chercher.


Un homme particulièrement agité raconta qu'un jour alors qu'il se promenait en forêt il croisa un dragon qui le chassa rapidement de la forêt après quelques menaces en lui ordonnant de se tenir loin de la Pierre Chromatique, il griffonna le chemin sur un coin de parchemin et remit la carte rapidement tracée à Zebra qui le remercia pour les indications. Il leur parla aussi de ce qu'il savait des pouvoirs de ce premier gardien et en fit une description assez précise que Zebra pris aussi soin de noter sur le morceau de carte.

Ce-dernier se retourna alors et regarda tous ceux qui se tenaient derrière lui prêts à l'aventure et demanda à chacun de se présenter en commençant par lui-même.


zebracoq a écrit:
Le prologue ci-dessus sera posté sur un autre Topic qui sera réservé à notre aventure. Il sera divisé en deux parties.
Tout d'abord la description de la fête et l'arrivée de l'homme. Un personnage jouera son rôle. Vous pourrez ainsi déjà réagir et vous familiariser avec le principe d'interaction.
Et ensuite la seconde partie du prologue qui nous annoncera les différents éléments importants quand à l'histoire que nous devrons ensuite développer.




Je me présente


Nom : Zebracoq

Race : Humain

Classe : Cueilleur goûteur

Spécialisations, Sphères de pouvoirs :
- Botanique
- Couteau
- Communication avec les mammifères

Habilités et pouvoirs spéciaux :
- Reconnaissance des plantes
- Immunité au poison
- Utilise les plantes contre les poisons et pour aider la guérison de blessures
- Possède un couteau en métal conducteur capable d'attirer les éclairs et de les renvoyer
- Peut dialoguer avec toutes sortes de mammifères
- Accompagné de son animal fidèle, Lothar le cochon au flair délicat

Faiblesses :
- Craint le soleil de par sa corpulence. Souvent affamé, doit se nourrir régulièrement

Description physique :
Taille moyenne, 1m75 environ. De grosse corpulence. Dans les 150 kilos. Peau blanche. Cheveux noirs.

Description psychologique :
Conciliant et patient.




____________________



Voici la description partielle du premier gardien que l'homme agité nous a fournie


Nom : ??? Le premier Gardien ???

Race : Dragon du vent

Classe : Ninja du vent

Spécialisations, Sphères de pouvoirs :
- Maîtrise du vent
- Arts martiaux

Habilités et pouvoirs spéciaux :
- Voler à grande altitude et à grande vitesse
- Griffes tranchantes
- Parle plusieurs langues
- Acrobatique
- Télékinésie
- Capable de respirer partout
- Voix portante
- Cyclone

Faiblesses : ???

Description physique :
Ses ailes sont presque plus grandes que le reste de son corps. Ses écailles turquoise lui offrent une bonne armure naturelle. Ses griffes ne paraissent presque pas malgré leur puissance. De par son apparente jeunesse il est en excellente condition physique, il est également très mince.

Description psychologique : ???

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:14

Zebracoq :

Les festivités estivales avaient déjà débuté quelques jours plus tôt, d'un village à l'autre du Duché, tous étaient occupés à fêter la saison chaude. Comme il se doit, Aurillac était en pleine réjouissance ce jour là. Le Soleil illuminait le village de ses rayons encore quelques heures avant d’entamer sa lente progression vers l’ouest.

Quelques personnes rassemblées autour de plusieurs tables dégustaient plus que de raison la dernière bière sortie tout droit d’un fût en bois de chêne. Certains s’affairaient autour de larges trous où tournaient sur de longues broches cochons et autres moutons. D’autres villageois se livraient un duel épique pour triompher lors d’une course en sac. Des jeunes garçons se battaient avec des épées en bois, s’imaginant en fiers chevaliers aux armures étincelantes. Les jeunes filles quand à elles rivalisaient pour tenter de séduire le futur vainqueur. A n’en pas douter, le jeune Ludovik en serait l’élu. Quelques musiciens s’évertuaient de leur mieux pour faire danser la population restante.

Une fête à laquelle les Aurillacois aimaient s’y adonner.


A l’heure des vêpres, alors que la fête battait son plein, que les jongleurs venaient à peine de terminer leur spectacle, que les torches commençaient à flamber et que le banquet du soir était en cours de préparation, arriva par la route qui monte de Rodez, un homme tout de haillons vêtus. Il donnait l’apparence d’un vétéran qui s’avançait presque en rampant vers le regroupement. Les pieds noircis et écorchés par sans doute une longue marche. Le visage et les membres brûlés par le soleil. Une barbe mal taillée certainement de plusieurs saisons. Il éprouvait de la difficulté à respirer et l’on pouvait remarquer de nombreuses cicatrices de toutes sortes un peu partout sur son corps.

Il n'eut pas besoin de prier à ce que les gens qui le voyaient accourent vers lui pour l'aider à poursuivre sa marche pénible. Cependant la majorité des habitants préféraient ne pas trop le regarder et faisaient mine de détourner leurs regards plutôt que d'observer l'état pitoyable dans lequel se trouvait le malheureux. L'homme était nu pieds et ses braies étaient déchirées d'un peu partout, probablement par les branches. Ses jambes saignaient à plusieurs endroits, son manteau en peau d'ours avait presque perdu tous ses poils et ne devait plus le protéger ni du froid ni de la pluie depuis longtemps déjà. La seule chose qui était encore quasiment intacte était un vieux parchemin qu'il traînait sous son bras, légèrement jauni par le temps et les intempéries. En le regardant bien on se rendit compte qu'il était plus jeune qu'on ne le croyait, la souffrance et la fatigue lui donnant seulement un air de vieillard.


Un groupe s’approcha de lui pour tenter de le soutenir. Quand l'homme vit les habitants autour de lui, il demanda à s'asseoir et à ce qu'ils aillent chercher le reste de la population car il avait une requête très importante à leur faire part. Ses forces le quittaient. Plus aucun espoir ne semblait le retenir, si ce n’est celui d’être apparemment arrivé à destination. D’un dernier geste, il brandit le parchemin au dessus de sa tête.

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Mar 23 Déc - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:15

[PNJ] Lorenzaccio*

L’étranger aux braies déchirées, au visage buriné par le soleil, au corps squelettique stigmatisé de cicatrices s’effondra sur la chaise qu’on lui proposa afin de ne pas terminer sa course dans la flaque d’eau que l’orage de la matinée avait apporté. Une fois sur son siège l’homme visiblement désorienter fit entendre sa voix. C’était une voix douce et claire paradoxalement à l’état d’agonie que présentait toute sa personne.

Je m’appelle Keran De Montleterme et je suis en fuite. Mais ils sont sur mes traces j’ai réussi à les semer, pas pour longtemps je pense et c’est pour cela que vous devez m’écouter .

On lui présenta une louche avec de l’eau mais à peine avait-il eu trempé ses lèvres que son corps entra dans une convulsion terrible, les yeux révulsés et le corps tendu comme la corde d’un arc une voix caverneuse qui ne ressemblait en rien à la voix douce de Keran ,prononça par trois fois  

Pietra non dare alla maléfica... Pietra non dare alla maléfica... Pietra non dare alla maléfica.

Au bout de la troisième fois le corps du pauvre Keran repris sa place sur le siège. Sa respiration toujours très lente et qui prévenait d’une fin de vie imminente envoya dans l’air des mots aux sonorités douces et claires.

J’ai été marié à la Princesse Guilderen De Tumlak elle était la plus belle sur cette terre, mais aujourd’hui elle est la plus laide dans les ténèbres. Son pouvoir est grandissant. Le monde est voué à sa perte et…, Ahr…Humrk…Ahr… Beurk ... Agrrrrr.

D’autres convulsions s’emparèrent de son corps chétif , le projetant au sol le visage dans la flaque. Il se roulait dans l’eau, poussait des grognements comme si une bête venait de prendre possession de son corps. Et toujours la même phrase sorti de lui

Pietra non dare alla maléfica … pietra non dare alla maléfica… .

Cette fois-ci la phrase ne retenti que deux fois sur la place des festivités momentanément interrompues par l’arrivée de celui qui resterait un mystère pour cette communauté de bons paysans et nobliaux. Deux bras solides tenaient fermement le pauvre Keran sur son siège afin de lui éviter une nouvelle chute lors de ses convulsions imprévisibles. Mais les spectateurs de ces scènes de douleurs n’étaient pas encore au bout de leur surprise. En effet Keran dans un élan, ouvrit son manteau en  peau d’ ours,  qui malgré l’état de chiffon figurait qu’il avait appartenu à un homme fort et noble, dans cet élan donc  il sorti un parchemin qu’il dissimulait dans la manche de l'épaisse fourure,pour le brandir au-dessus de sa tête.  

 Ceci est le parchemin de la clé. Il vous indiquera le début, le milieu et la fin, puisse–t-elle être heureuse. Prenez-le, consultez-le, étudiez-le jusque dans ses moindres détails et lorsque cela sera fait, brûlez-le afin qu’il ne tombe plus jamais dans des mains hostiles.

Une dernière convulsions suivie de la phrase terrifiante que l'assemblée connaissait maintenant par coeur comportait cependant une différence majeure car on  pouvait entendre ceci:"Pietra non dare alla Guilderen".

Maléfica et Guilderen  ne sont-elles qu’une seule et même personne ?
Personne ne le saura jamais car Keran c’est éteint dans une ultime convulsion. Qui était –il vraiment ? D’où venait-il exactement ? Nul ne le saura. Ce qui est certain c’est que son âme repose en paix.

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Dim 1 Nov - 0:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:17

Zebracoq :

Le temps que les habitants aillent chercher les autres et qu'ils reviennent, ils trouvèrent le pauvre voyageur défunt sur le coin de la table où il venait de s'asseoir. Une panique générale s’empara de la population. Un vagabond venait de mourir sur la table du banquet le jour des festivités. Rapidement on dépêcha quelques personnes pour aller avertir les fossoyeurs. Pendant ce temps quelques braves s'approchèrent de l'homme et lui retirèrent le parchemin des mains pendant que d'autres le fouillaient pour s'assurer de ne pas enterrer d'objets de valeur avec lui. La seule chose qu'on trouva, mis à part un morceau de pain moisi qui était fort probablement la seule chose qu'il ait mangé depuis des jours, fut une broche. Sur cette broche la gravure d'une jeune et jolie femme au teint pâle et portant des vêtements extravagants et des bijoux luxueux. Au revers de cette broche étaient gravés des symboles indéchiffrables. Une des personnes instruites entourant le groupe leur précisa qu'il s'agissait de runes.

Les fossoyeurs étaient déjà arrivés et commençaient à emporter le corps du pauvre homme vers le cimetière où ils allaient le jeter dans la fosse commune, quand une femme dont la spécialité était de déterminer la cause de la mort des gens en étudiant leur cadavre les arrêta et leur demanda de le déshabiller pour qu'elle observe s'il avait des traces particulières.

En l'examinant au milieu du cercle de curieux qui s'était formé et après avoir frotté la peau elle pu dévoiler une marque au fer rouge sur l’épaule gauche tout comme celles que l’on fait dans certaines prisons. Elle demanda aux gens si quelqu'un reconnaissait cette marque, mais personne ne dit mot. La femme baissa la tête et fit signe aux fossoyeurs de l'emmener.


Quelques personnes entreprirent de déchiffrer le parchemin que l'homme tenait quand il était arrivé. Face aux intempéries, plusieurs passages étaient illisibles. Tous ensemble ils réussirent néanmoins à reconnaître la plupart des mots.


Le parchemin a écrit:
Si vous tombez sur […] probablement mort dans la forêt […] trouvez quelqu'un pour m'aider, je viens de m'échapper de […] il ne faut surtout pas laisser la […] la main sur les Pierres Chromatiques, elle a déjà obtenue la noire, ne la laissez pas […] trouvez les avant elle […]

Même la signature était illisible, le petit groupe échangea des regards en espérant que quelqu'un sache ce qu’étaient les Pierres Chromatiques. Finalement un homme particulièrement absorbé à observer la femme sur la broche se leva et avoua qu'il en savait un peu.

Celui qui connaissait la femme sur la broche a écrit:
Cette femme sur la broche… je la reconnais. Oui. Nous l'avons déjà chassée de notre village pour sorcellerie, nous avions tenté de la brûler, mais en quelques incantations elle a disparue devant nos yeux. Des rumeurs veulent qu'elle se soit trouvé demeure dans une vieille forteresse abandonnée pour y étudier la magie noire en paix. On dit qu'un jour elle reviendra pour se venger… Je suis désolé, mais je n'en sais pas plus. Je n'ai aucune idée d'où peut se trouver cette forteresse et puis même si je le savais je ne le dirais pas. Y aller, c’est marcher directement vers son terrible destin. Vers la mort.


La femme qui avait inspecté le cadavre revint pour écouter la fin de la conversation tout en feuilletant un livre aussi épais que large. Finalement elle éleva le ton pour couvrir les chuchotements et les gens se turent aussitôt pour écouter ce qu'elle avait trouvé.

L'inspectrice de cadavres a écrit:
La marque au fer est celle de la forteresse de Kalmut. Fait étrange, puisque cette vieille construction a été abandonnée depuis déjà plus d'un demi-siècle. Si ce que vous venez de dire est vrai, alors il se peut que cette forteresse soit désormais occupée par cette sorcière. Je m'inquiète du fait qu'il se soit échappé avec la marque, cela veut probablement dire qu'elle enferme d'autres personnes dans sa forteresse.


Le silence se fut pendant quelques instants jusqu'à ce qu'un vieux sage connaissant presque tous les mythes depuis l'âge de pierre relata qu'il avait déjà entendu parler des Pierres Chromatiques.

Le vieux sage du village a écrit:
Ces pierres se comptent au nombre de cinq et elles sont ce qui reste du Joyau Arc-en-ciel depuis qu'une créature de l'au-delà l'ai détruite pour éviter qu'un mortel puisse mettre la main dessus. Les cinq pierres représentent les cinq couleurs primaires, jaune, bleu, rouge, blanc et noir. Chacune possédant des pouvoirs différents. Je me rappelle que les pierres blanche et noire représentent la lumière et les ténèbres. Aujourd'hui ces cinq pierres reposent en des lieux sacrés où des gardiens les protègent. Mais l’on ne connaît que très peu sur ces gardiens et encore moins sur les lieux où ils se cachent. Je n'en sais malheureusement pas plus. Cette légende date de plusieurs millénaires déjà et si cette sorcière cherche à mettre la main sur ces pierres c'est qu'elle est en quête de pouvoir. Et si elle devait y arriver, il nous faudrait l'entourer d'une armée d'au moins cent millions de guerriers pour réussir à la vaincre. Nous devons l'en empêcher et mettre la main sur ces pierres avant qu'elle ne le fasse!


Les villageois échangèrent des regards et des paroles à voix basse. Zebracoq s'avança et prêta serment qu'elle ne mettrait pas la main sur les autres pierres et se porta volontaire pour participer à cette périlleuse mission.

D'autres braves firent de même et annoncèrent qu'ils étaient eux aussi prêts à s'aventurer là où il le faudrait pour l'arrêter. La foule hurlait sa fierté et ses encouragements aux volontaires. Cependant Zebra finit par les interrompre en demandant à quiconque dans la foule s'ils avaient la moindre idée où commencer à chercher.


Un homme particulièrement agité raconta qu'un jour alors qu'il se promenait en forêt il croisa un dragon qui le chassa rapidement de la forêt après quelques menaces en lui ordonnant de se tenir loin de la Pierre Chromatique, il griffonna le chemin sur un coin de parchemin et remit la carte rapidement tracée à Zebra qui le remercia pour les indications. Il leur parla aussi de ce qu'il savait des pouvoirs de ce premier gardien et en fit une description assez précise que Zebra pris aussi soin de noter sur le morceau de carte.

Ce-dernier se retourna alors et regarda tous ceux qui se tenaient derrière lui prêts à l'aventure et demanda à chacun de se présenter en commençant par lui-même.
[/quote]

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Mar 23 Déc - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:18

Zebracoq :

Vous me connaissez tous. Enfin, je pense. Je suis Zebracoq, dit Zebra.

Je jure que cette sorcière ne sortira pas triomphante de cette épreuve. Si vous êtes prêts à me suivre, nous allons nous rendre là où l'homme m'a indiqué. Dans cette forêt lointaine.

Zebra était déjà équipé bizarrement, comme s'il devait à tout moment partir là où le danger existe.

Un Dragon nous y attend. J'espère seulement qu'il est amical.

Zebra fit la moue en prononçant ses paroles.

Que chaque volontaire me suive.

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Mar 23 Déc - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:22

Shloka :

J'étais en voyage, loin des miens. J'avais quitté Elendal, le volcan protecteur il y avait longtemps de cela. Les miens vivent au coeur d'Elendal, dans les profondeurs du volcan. Les Brasiers ne peuvent être vus. Les Brasiers ne veulent être vus. Seuls les plus téméraires osaient s'aventurer au dehors du volcan Elendal, ou ceux qui avaient quelque chose à se reprocher. Loin de leur protecteur, ils perdaient une partie de leur identité, qui était attachée à Elendal, à jamais. Certains d'entre eux compensent cette perte en s'achetant cette partie d'âme manquante, en se faisant payer pour exécuter certaines tâches: toutes sortes de tâches. C'était mon cas.

Voilà quelques mois que j'errais en quête de missions. Mais la malchance semblait s'être posée sur mon épaule et ne plus vouloir me lâcher. J'arrivais dans le village d'Aurillac. Village d'humains, village de crétins.
Ces créatures sans fierté étaient attroupées autour d'un homme mourant. Je restais loin de l'attroupement, pour ne brûler personne. De toute façon tous me fuyaient. Imbéciles. Quoique, un petit barbec'... Je chasse ces idées noires de mon esprit.


Un individu, humain, prit la parole:

Zebracoq a écrit:
Je jure que cette sorcière ne sortira pas triomphante de cette épreuve. Si vous êtes prêts à me suivre, nous allons nous rendre là où l'homme m'a indiqué. Dans cette forêt lointaine.

Un Dragon nous y attend. J'espère seulement qu'il est amical.


Que chaque volontaire me suive.

N'ayant rien à faire le lendemain, je me portais volontaire.

Hé là! criais-je du rocher où j'étais assis, Je suis volontaire! Cette sorcière ne résistera pas longtemps à mon pouvoir de persuasion quelque peu...brûlant. J'éspère pour vous que cette sorcière paiera bien...à son insu.

A mesure que je m'avançais vers l'humain qui semblait moins stupide que les autres, la foule s'écartais de plusieurs mètres, des deux côtés. Je lâchais un rond de fumée avec chaque narine. "Oooh" dans l'assistance.
Je chuchotais à celui que l'on nommait "Zebra":


Il mord ce dragon?

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Mar 23 Déc - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:23

Kafer :

De stature imposant le géant rouge regardait tout cet agitation avec le plus grand intérêt . Il avait déjà entendu parler de la légende des « Pierres Chromatiques » et cela l'intéressa au plus haut point . Il fallait absolument qu'il propose ses services de guerrier pour aller voir de plus prés de quoi il retournait et éventuellement d'ajouter quelques pierres précieuses à sa collection .

Il allait se faire connaître , quand la foule se fendit pour laisser le passage à un élémentaire de feu qui s'avança vers le nommé « Zébra » en lâchant des fumerolles .

Le Barbare détestait les élémentaires en général et les Brasiers en particulier , qui le lui rendaient bien d'ailleurs en méprisant tout être humain quel qu'il soit . Il se rappela avoir eu affaire à certains d'entre eux dans le passé et qui lui ont laissé quelques souvenirs douloureux . Mais tant qu'à faire il valait mieux l'avoir avec soi que contre soi. Il se racla la gorge , cracha par terre en signe de mépris et se présenta à son tour :

- Je m'appelle Kafer et je veux en être moi aussi !

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Mar 23 Déc - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:25

Daï :

Daï se tenais dans la foule appuyé sur son bâton, il avait été témoin de la mort du voyageur, qui avait troublé cette fête qui avait pourtant bien commencé.

Arrivé a l'aube dans ce village, a la suite d'un malheureux malentendu avec des briguant dans la foret, qui le disait responsable du vol de leur bourse (malentendu qu'il avait dut réglé en prenant ces jambe a son coup, après les avoir embobiné ). Dai était arrivé, essoufflé mais vivant, dans cette bourgade sympathique qui se préparait a faire la fête pour une raison qui lui était inconnu. Mais qui dit fête dit belles femmes célibataires et alcool coulant a flot et aillant les poches bien remplit garce a ces idiots de cette foret. Il n'allait pas ce priver.

Mais voila, après seulement deux ou trois bières et une tentative de ne pas passer cette journée seul, cette homme était arrivé ,avait délire, avait effrayé un bon nombres de personnes (dont lui) et étais mort vraiment au mauvais moment.

La population commença à réagir au délire de l'homme et un quelqu'un s'avança. Il disait s'appeler Zébra et avait décidé de partir a la chasse au dragon. "Que chaque volontaire me suive" avait-il dit. Dai rit a ces paroles, qui serai assez idiot pour allé chassé un dragon alors qu'une superbe fête ce préparait ici , non mais sans rire Laughing

Puis, Daï crut halluciné quand un torche passa a coté de lui et ce mit a parlé(torche qu'il après examen semblait ressembler à une de ces créature vivant dans les volcan). La torche voulais ce joindre au groupe a la chasse au dragon, puits ce fut le tour d'un homme taillé dans un montagne qui hurlais son nom a la face des habitant.

Daï repartis ce rincer le gosier en admirant ces fous qui partaient d'eux même ce faire taillé en pièce. Il se savait peureux mais partir affronter un dragon, fallait vraiment pas être nette, se dit-il.

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Mar 23 Déc - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:28

Flidaïs :

Assise sur le rebord de la fontaine, elle laissait glisser doucement ses doigts dans l’eau.

Elle avait été surprise de voir l’homme mourant soudain pris de convulsions, mais n’avait point bougé. Elle avait écouté ses mots et les explications du vieux sage.

Lorsque l’homme, répondant au nom de Zebra, demanda des volontaires, elle écouta plus attentivement.

Soudain, une source de chaleur la fit plonger un peu plus sa main dans l’eau fraiche de la fontaine. Un « homme » entouré d’un halo de feu, fit son apparition et cria qu’il était volontaire.
Quelques secondes après, un géant du nom de Kafer approcha de Zebra lui aussi.

Elle était arrivée à Aurillac en suivant la Jordanne, elle devait continuer son chemin en s’enfonçant dans la forêt, pourquoi ne pas se joindre à eux !

D’un geste lent, elle prit de l’eau au creux de sa main et l’apporta à sa bouche, les yeux en direction de l’attroupement, puis elle se mit debout sur le rebord de la fontaine et dit d’une voix claire…


Si vous m’accepter, je rejoins moi aussi votre groupe ! Je me nomme Flidaïs et je pourrais surement vous aider !

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Mar 23 Déc - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:30

Zebracoq :

Zebra vit des volontaires s'approcher un à un vers lui.

Ce fut d'abord un homme torche du nom de Schloka. Un bout en train apparemment. Son apparence faisait froid dans le dos. Façon de parler bien sur, car la chaleur qui se dégageait de son corps était capable de cuire tout un poulailler en moins de 2 minutes.


Bienvenue à toi l'ami.

Shloka chuchota dans l'oreille de Zebra et lui demanda si le dragon mordait. Le gros homme sourit et lui répondit.

Nous verrons bien Shloka, nous verrons bien. Mais il est fort à parier que s'il ne mord pas, il nous donnera quand même du fil à retordre.

S'avança alors un Géant. Zebra leva les yeux pour observer son regard. Une montagne de muscles à faire pâlir une statue de Dieu Grec. Sa voie résonnait et devait s'entendre à mille lieues à la ronde. Kafer il se nommait.

Bienvenue parmi l'équipée l'ami.

Puis une douce voie enchanteresse se fit entendre. Vraie contraste avec celle de Kafer. Une jeune et belle femme répondant au doux nom de Flidaïs se présenta. Debout sur la fontaine, elle toisait le petit regroupement. Ses gestes étaient lents et maîtrisés. Zebra se dit qu'il devait faire attention. Une telle femme, enfin d'apparence, devait certainement faire fondre n'importe quel eunuque de palais.

Avancez Damoiselle. Vous êtes la bienvenue parmi nous. Nous voilà déjà quatre.
Je vous propose de lancer le départ. D'autres peut-être nous rejoindrons en route. Qui sait.


Zebra prit son sac. Mais avant de partir il tenait à dire un dernier mot aux badauds présents.

Chers Aurillacois. Sachez que nous partons pour un périple d'où certains ne reviendront peut-être jamais. D'un voyage qui nous mènera sans doute dans des contrées où l'homme n'a encore jamais mit le pied.

Zebra sentit sa gorge se serrer.

Mais soyez certains que nous ferons ce en quoi nous croyons. Rendre la justice. Et amener la paix.

Sur ces dernières paroles, Zebra tourna le dos au village en fête. Fit un signe aux trois autres membres volontaires et d'un geste de la main désigna la sortie sud d'Aurillac. Là où le Dragon, dans une forêt éloignée, devait se trouver.[/quote]

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:34

Elanae :

Elanae était partie faire un long voyage loin des siens. La journée était déjà bien avancée lorsqu'elle atteignit le village d'Aurillac. Les gens semblaient faire la fête et heureux... Puis d'un coup, un flot de murmures s'était étendu depuis un point de la place des festivités. Dans les murmures, elle distinguait les mots:

vieil homme... prison... mort... sorcière... pierres chromatiques... quête... dragon... forêt... groupe...partir...

Elle se rapprocha de l'endroit où les gens s'étaient agglutinés. Elle vit un homme prendre la parole... Ils partait en mission et cherchait des volontaires. Peu à peu, quelques individus se présentèrent, se portant volontaire. Elanae était très intriguée, sa curiosité la perdrait un jour, se disait-elle toujours Laughing

Le groupe était déjà formée du dénommé Zebra, qui semblait s'être auto-proclamé "chef" de l'expédition... d'un homme étrange qui semblait incandescent... d'un géant qui paraissait d'une force surhumaine... et d'une jeune femme qui ne payait pas de mine.

Elanae, dont on ne voyait pour le moment rien sauf son bel arc composite elfique (qui brillait de manière étrange au soleil), fendit la foule pour se rapprocher du groupe d'aventuriers alors qu'ils étaient sur le départ.


Zebracoq a écrit:

Mais soyez certains que nous ferons ce en quoi nous croyons. Rendre la justice. Et amener la paix.

Sur ces dernières paroles, Zebra tourna le dos au village en fête. Fit un signe aux trois autres membres volontaires et d'un geste de la main désigna la sortie sud d'Aurillac. Là où le Dragon, dans une forêt éloignée, devait se trouver.

Lorsqu'elle entendit les derniers mots de Zebra, cela finit de la convaincre de partir avec eux. Elle qui combattait le mal et essayait de défendre la justice... Elle enleva sa capuche pour dé-couvrir sa tête, laissant voir son joli visage clair d'où ressortait le vert de ses yeux qui contrastaient magnifiquement avec sa chevelure brune. Elle les appela avant qu'ils ne s'éloignent trop.

Messieurs-dames!
Je vous suis, si vous voulez de moi.

Je me nomme Elanae, je suis elfe / Chasseur... Et je mets mon arc au service de la justice. Smile
Nul doute aussi que je pourrais vous être utile, notamment en forêt... Wink

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:39

Daï :

Dai était accoudé à un stand de boisson qui avait dut être monter spécialement pour la fête. Il était bien en peine de savoir le gout qu'aurai la bière car la personne qui devait servir était bien entendu parmi la foule.

Dai soupira et regarda le groupe de scuicidai.....heu......d'aventurier qui ce mit en route vers le sud, il repensa à cette divine créature qui avait rejoins le groupe, sans nul doute qu'elle venais d'un grand et noble océan, sa beauté au diapason de ces origines, avait presque convaincu Daï de partir avec eux, puits il avait réfléchis pour arrivé a la conclusion qu'il trouverai surement quelqu'un ici pour passé un bon moment. Cela était avant qu'il constater qu'une nouvelle recrut avait rejoint le groupe, une elfe. Il soupira de nouveau avant de sursauté

Une ELFE !!!!! s'exclamât il tous seul. Une de ces créature sylvestre dont la beauté et l'intelligence dépasse celui des humain!!!!

Daï ramassa sont bâton, son four tous et courut en direction du groupe, en criant

Attendez noble troupe,peut être puis-je me joindre a vous, avait il dit, mes pouvoir magique pourrai vous être utile face a un dragon


Et oui Daï était un couard mais il ne pouvais résisté à ces deux anges féminins qui venaient de rejoindre le groupe.

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:40

[PNJ] Lorenzaccio*

Zebra devançait ses compagnons d’aventure pour ouvrir le chemin vers le dragon tout à coup un nuage de lumière éblouissant stoppa net sa progression. Zebra adopta sa position favorite de défense celle dite du Zebrium et observa l’intriguant nuage. Au milieu de la lueur se tenait un homme à la chevelure épaisse et à l’allure chevaleresque. Vêtu d’un manteau cape en peau de grizzli des montagnes blanches,reconnaissable par la tache blanche en forme d’edelweiss sur la fourrure,une épée majestueuse sur le coté, cette silhouette princière s’adressa à Zebra .

Soit rassurer Zebra je ne te veux aucun mal .

A ces mots Zebra baissa sa garde et reconnu instantanément la voix de Keran De Montleterme.

Je suis Keran de Montleterme tu ne pouvais pas me reconnaître sous cette apparence qui est celle que j’avais lorsque j’ai épousé la belle Guilderen De Tumlak. En effet quand je suis arrivé à Aurillac à moitié mort je n’étais plus que l’ombre de moi-même.

Zebra acquiesca un signe de tête en guise d’approbation.

Si je t’apparais aujourd’hui c’est pour te donner ceci.

Une petite fiole en métal d’or s’échappa du nuage pour venir se déposer aux pieds de Zebra

Cette potion te protègera des charmes de la sorcière qui sait user de son pouvoir de séduction lorsqu’elle apparaît pour la première fois à un homme, je sais de quoi je parle. Tu boiras se liquide au moment voulu afin de ne pas succomber à sa beauté dévastatrice, comme j’ai pu le faire il y a longtemps, et comme d’autres bougres qui sont toujours prisonniers là-bas.

Zebra ramassa la fiole pour l’enfuir sous sont poitrail en cuir de yack

Maintenant il me reste à te souhaiter bonne chance pour ta conquête de la liberté de l’humanité. Je retourne dans l’au-delà ou la paix et l’amour son les règles de ce monde.Puisse Dieu te protéger et t’accompagner vers cette mission qui fera de toi un grand homme . Bon vent mon ami.

Le nuage se dissipa et Keran disparu avec lui. Au même instant les compagnons de route de Zebra arrivèrent dans un fracas de guerriers prêt à tout.

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Dim 1 Nov - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:43

Ceridwen* :

Ceridwen était adossée à un arbre, dégustant quelques baies.

Elle regardait les villageois faire la fête quand celle-ci fut troublée par l'arrivée d'un inconnu.

L'homme, fort agité, avait parlé d'une Princesse fort belle devenue fort laide dans un pouvoir grandissant du côté des Ténèbres.

Puis il s'était affaissé dans une ultime convulsion, rendant l'âme sur les dernières paroles :
- Pietra non dare alla Guilderen


Un homme, un dénommé Zebracoq, prit la parole :
- Je jure que cette sorcière ne sortira pas triomphante de cette épreuve. Si vous êtes prêts à me suivre, nous allons nous rendre là où l'homme m'a indiqué. Dans cette forêt lointaine.
Un Dragon nous y attend. J'espère seulement qu'il est amical.
Que chaque volontaire me suive.


Les uns après les autres, elle vit s'approcher des volontaires....

Puis le groupe s'avança sur le chemin. Ils passeraient près d'elle.

Elle se détacha de l'arbre qu'elle caressa du plat de la main et se planta devant l'humain qui avait demandé de les suivre.

- Je suis Ceridwen, druidesse, et si vous m'acceptez, je viens avec vous... Nous ne pouvons laisser le pouvoir des ténèbres envahir le monde !

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:44

Shloka :

Nous étions partis, six au total. Chacun de nous possédait un pouvoir particulier. Quand je m'étais porté volontaire, trois autres nigauds m'avaient suivis. Pas tous des humains heureusement. Mais parmi eux une sirène, maîtresse de l'eau... Brrrrrrr je DETESTE l'eau! Sous ses airs de Sainte-Nitouche qui savait qui elle pouvait bien être en réalité. Je décidais, pour l'instant, de me tenir éloigné d'elle.

Nous avancions dans la forêt. Mes compagnons de voyage me forçaient à rester bien au milieu du chemin, pour ne pas mettre le feu à la forêt. Pfff bande de ploucs. Zebra...l'humain, marchait devant, un peu plus loin. A quoi pouvait-il bien penser... Tout à coup un homme, ou plutôt une apparition fit son...apparition sur un petit nuage, au-dessus de l'humain. Ils semblaient parler. Je voulais tâter de la créature mystique moi, à mains nues, mêmes. Alors je me suis mis à courir, poussant au passage les autres sur le côté, en un fracas de flammes, d'armes et de grognements, je me jettais sur l'homme au nuage, mais hélas il disparût au même moment. Je me retrouvais seul, sur le sol, les pieds par dessus le sol, sous les regards interrogateurs des cinq autres volontaires. Mais un brasier n'a jamais mal. Je me relève.

Pff, même pas mal... argh

Je chuchote à l'humain, en montrant la petite fiole d'or:

Psssst, c'est quoi ta came?

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:48

Margot :

Non loin de là, une jeune femme à l'allure d'une paysanne, se mirait dans un cours d'eau tout en faisant ça et là quelques pas de danse.

Elle vit un groupe de personnages curieux, mené à la tête par un homme qui disait tout fort :


Zebracoq a écrit:
- Je jure que cette sorcière ne sortira pas triomphante de cette épreuve. Si vous êtes prêts à me suivre, nous allons nous rendre là où l'homme m'a indiqué. Dans cette forêt lointaine.
Un Dragon nous y attend. J'espère seulement qu'il est amical.
Que chaque volontaire me suive.


Puis le suivant de près, un élémentaire de feu lâchait des fumerolles, un géant à l'allure de barbare imposait sa stature, une femme très belle mais déterminée, une autre femme aux oreilles pointues et munie d'un arc et de flèches, un homme qui s'appuyait sur un bâton, et enfin, une autre femme vêtue d'une longue robe.

Tout en faisant ses petits pas de danse, elle s'approcha de l'homme qu'elle considérait comme chef et lui dit :

Bonjour ! Je vous ai entendu parler d'une sorcière ! Je m'appelle Margot et je suis une fée rustique et champêtre. Les Margots sont des fées danseuses. Elles veillent sur les foyers, sur la nature, les cycles des saisons. Elles sont très généreuses, bonnes ; débonnaires mais non jusqu'à l'imbécillité. Elles savent se venger comme il se doit de ceux qui leur font du tort. Si je puis vous apporter mes pouvoirs pour chasser cette sorcière, je suis des vôtres !

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Dim 1 Nov - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:49

Daï :

La troupe, composé a présent de huit membres, avançais dans la foret.
Daï essayai de maintenir l'allure des ces compagnon pour rester derrière le géant de deux mètre qui disait s'appeler Kafer, au moins il pourrai servir de bouclier en cas d'attaque surprise.

Daï avait eu le nez fin en rejoignant cette troupe, elle ce dirigeait vers le Sud ce qui était sa destination final et en plus beaucoup de dame composaientt cette équipe. Outre Flidaïs et l'elfe Elanae, deux autre femmes avaient rejoins le groupe, une fée qui s'appelait Margots et une druidesse qui se presenta son le nom de Ceridwen et que Daï soupçonnait fort d'être d'origine naine vus sa taille. Il ce dit qu'il attendrai un peut pour lui poser la question, certaine personne ce vexe facilement quand on les appelles Nain ( en faite toute personne autre qu'un nain ce vexe a cette appellation).

C'est donc le sourire aux lèvres, les main posé sur sa tête et son bâton passé a la ceinture, que Daï avançais.
Dite moi, compagnon, simple question comme ça en passant, quelqu'un a déjà affronté un dragon?
On dit que leurs écailles sont plus dur que le fer et qu'ils ont fort mauvais caractère. Ne nous faudrait-il pas un plan avant de foncer tête baissé à la mort? Car si ce dragon commence a vouloir ce battre il faudrait peut être que nous soyons préparer.

Zebra marchait fièrement devant, sans peur (ou du moins il ne la montrait pas), quand un nuage stoppa son avancé, un spectre en sortis et l'on put voir Zebra se mettre dans une position défensive indescriptible. Shloka partis en courant vers l'apparition qui venait de disparaitre et fini par terre.
Daï le regarda ce relever et ce retenais de rire pour ne le vexer et lui dit:

Bah dit donc Sholka quand tu t'enflamme sa torche sec

Puit Daï ce mit a rire avant de demandé a Zebra ce qu'était cette apparition et ce qu'elle lui avait remis

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:52

Flidaïs :

Zebra accepta Flidaïs au sein du groupe et annonça le départ.
D’autres personnes s’étaient présentées pour proposer leur aide.

Flidaïs descendit du rebord de la fontaine, ramassa ses affaires et s’approcha.
Elle ne possédait pas grand-chose, deux outres remplies d’eau attachée par un lien sur l’épaule, des fruits,un coquillage spécial, sa lyre et ses shurikens caché sous son gilet de cuir lacé.
Pour seuls atours, un collier et quelques guilfordia dans ses longs cheveux.
Elle regarda de ses yeux océan chaque personne en passant près d’eux.

Tous se mirent en marche précédé de Zebra.
L’homme au bâton pris la parole et proposa de préparer un plan d’attaque, lorsque soudain, sorti de nulle part, un homme s’adressa à Zebra et lui donna une fiole.

Flidaïs sauta sur le coté du chemin lorsque Shloka passa près d’elle.
Il couru en direction de l’homme dans son nuage étincelant et fini à terre car celui-ci avait disparu en un clin d’œil.
Mais que cherchait-il à faire ? Il n’y avait aucune menace pourtant.

Flidaïs s’avança vers Zebra

Dis-nous, que t’a dit cet homme?

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:53

Zebracoq :

La marche était à peine entamée que différents évènements survinrent.
De nouvelles personnes souhaitaient prendre part à l’expédition. Zebra n’en espérait pas moins.
Une elfe aux yeux d’un vert si pur que même la plus belle des émeraudes paraitrait bien pâle.
Une femme, humaine d’apparence, qui ne laissait rien transparaitre.
Et enfin une fée. Oui une fée. Une fée danseuse. Diable ! Que de belles.
Un membre du groupe ne semblait pas indifférent à cette présence féminine. Il s’agissait de Daï. Un autre arrivant qui souhaitait également se joindre au groupe.
Zebra sourit de ce nouvel arrivage.


Et bien vous êtes tous des nôtres, oui. Restez groupés, je vais partir en éclaireur.

Zebra prit une cinquantaine de mètres d’avance. C’est alors qu’un nuage lumineux apparut devant lui. Zebra recula de quelques pas, écarta les jambes, posa un poing au sol et l’autre dans le dos. Sa position préférée. Celle du Zebrium. Prêt à foncer dans le tas au moindre mouvement hostile.
Dans le halo de lumière la silhouette d’un homme d’une grande beauté avait prit forme. Majestueux et fier. Il se présenta comme étant Keran de Montleterme. Le même homme que tout Aurillac avait vu mourir quelques instants auparavant.
Mais Zebra n’était pas dupe. Ce n’était pas lui, juste son spectre. Fallait pas non plus le prendre pour une bille.
Une fiole en or tomba du halo pour atterrir devant lui. Le spectre lui expliqua qu’en buvant le contenu, il serait protégé du charme de la sorcière. C’est alors que le stupide Shloka vint s’écraser aux pieds de Zebra au moment même ou la lumière disparue. Zebra ramassa la fiole pour la glisser sous son gilet en peau de yack. Les membres de l’expédition avaient assisté à la petite scène sans en avoir les détails. Ils le questionnèrent.


Hum. Voilà une étrange apparition chers compagnons. Un spectre. Oui il s’agissait du spectre de l’homme que nous avons vu mourir. Je…comment dire…je suis porteur d’un objet à présent. Un objet que l’apparition m’a confié. Je ne sais pas par quel miracle cela est possible, mais je l’ai bien. Là ! Dans mon gilet.
Je le garde précieusement. Et puis après tout, c’est à moi qu’il l’a confié.


Zebra s’empêtrait dans des justifications inutiles. Comme s’il avait été surprit par son épouse en train de grignoter des tartines de confiture en douce.

Si vous le voulez bien, reprenons notre marche.

De longues heures passèrent.
Une halte s’imposait. La forêt du Dragon n’était plus qu’à quelques lieues d’où le groupe décida de s’installer pour se ressourcer. Zebra ouvrit le parchemin sur lequel la carte avait été dessinée.


Nous allons pouvoir nous restaurer un peu. Reprendre quelques forces.

Il désigna du doigt la lisière de la forêt.

La forêt commence là ! Nous y serons dans une heure et deux minutes.
Une heure pour manger et deux minutes pour s’y rendre.


Zebra sortit de sa besace un pain, un saucisson et un pot de confiture. Son repas préféré.

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:56

Kafer :

Ils venaient de pénétrer dans la forêt danse par une allée couverte de feuillages à travers lequel les rayons du soleil ne filtraient qu'avec parcimonie , ne laissant paraître que des silhouettes fantomatiques des aventuriers peu rassurés . Une forte odeur de sous bois aux parfums mitigés de fleurs et de matières organiques en putréfaction flottait dans l'air , rendant impossible de situer un relent particulier au nez le plus fin. Ils avançaient le nez au vent en essayant de déceler le moindre danger sans résultat . Quelque part le cliquetis d'un ruisseau se faisait entendre et on distinguait clairement le bruit des animaux qui venaient s'y désaltérer .
Soudain le silence se fit , inquiétant , lourd et on n'entendit plus que le bruissement des feuillages indiquant que quelque chose s'approchait d'eux tout autour d'eux . Nos amis sur le qui vive formèrent un cercle décidés à tout éventualité . D'après le bruit que faisaient les intrus il s'agissait de nombreux individus, une trentaine au moins , et qui les encerclaient de partout . Nos aventuriers étaient à découvert au beau milieu d'une clairière et n'avaient aucun abri pour se défendre , obligés par la force des choses de protéger leur camarade d'à côté . Puis une tête de sanglier sur un torse humain se détachait des fourrées suivi par d'autres Murlocks en maraude .
Soulagés d'avoir pu identifier leurs assaillants ils allaient pouvoir passer aux choses sérieuses à savoir les tailler en pièces pour en faire de la chaire à pâtée .
Quelques flèches commençaient à voler çà et là , quand retentit un cri d'effroi terrible de la gorge du Barbare , qui se lança dans la mêlée en paralysant les Murlocks de terreur.

Lailailaitttoooouuulalalalaiiiiiii!!!!!!!!!

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Sam 27 Déc - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 15:57

Margot :

Margot avait entendu le chef zebra donner l'ordre de manger.

Une heure pour manger et deux minutes pour entrer dans la forêt. Elle se mit donc en quête de trouver quelques mûres dissimulées içi et là dans les bosquets de l'entrée de la forêt. Tout en faisant ses petits pas de danse légers, elle cueillait, mangeait, virevoltait.....

Il lui fallait maintenant trouver un ruisseau d'eau pure afin qu'elle puisse s'y désaltérer. Elle tendit finement l'oreille et entendit au loin les cliquetis d'un ruisseau. Elle s'apprêtait à rentrer dans la forêt lorsque zebra fit signe à la troupe de se mettre en route. Margot revint donc sur ses pas pour rejoindre ses acolytes en faisant de petits entrechats.

Ils pénétrèrent alors dans la forêt où le soleil était à peine visible mais quelque chose inquiétait Margot ! C'était l'absence du bruit des oiseaux, l'absence du bruits des animaux normalement présents dans une forêt. Son ouîe très fine, qui d'habitude lui laissait le loisir d'entendre même les vers de terre se déplacer, ne lui indiquait aucun bruit, si ce n'est que des feuillages qui semblaient froissés et saccagés. Elles vit alors ses compagnons se mettre en rond. Elle en fit de même et s'arrêta de danser les danses légères. Ils semblaient attentifs et chacun écoutait les bruits qui se rapprochaient. Lorsque soudain, des Murlocks firent leur apparition. Ils étaient tous armés de haches tranchantes et s'avançaient vers le groupe avec des têtes de cochons hargneux.

Margot se dit : une fois que nous les aurons décimés, je me ferai un plaisir de leur mettre un brin de persil dans chaque trou de nez !

Puis elle commença alors à faire une danse qu'elle seule connaissait et que personne ne pouvait reproduire. Elle se concentrait du plus profond de son être pour faire sortir de son corps des éclairs de feux inégalables que même un dragon ne pourrait supporter. C'est alors que sa concentration ainsi que sa danse féérique furent interrompues par le cri du géant roux :

Lailailaitttoooouuulalalalaiiiiiii!!!!!!!!!

Elle faillit tomber à la renverse, car elle avait commencé à tourner comme une toupie et eu du mal pour retrouver son équilibre. Il faut dire qu'elle n'avait pas l'habitude d'être en compagnie lorsqu'elle était dans l'obligation d'utiliser ses pouvoirs. Elle lança un regard plus noir que le noir au géant puis se ressaisit en pensant que chacun avait certainement ses façons de faire. Le géant la regarda à son tour avec un air de dire : "ben quoi qu'est-ce que j'ai fait !"

Elle lui fit un léger sourir puis se remit à se concentrer et à tourner de plus en plus vite sur elle même ! Elle avait hâte d'en finir avec ses êtres abjectes car depuis le début elle avait soif !

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle



Dernière édition par Bibliothécaire le Dim 1 Nov - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 16:00

Daï :

Zebra venait de proposer une pose, ce qui au yeux de Daï n'était pas une mauvaise idée, car marché ainsi des heures durant dans une foret, il n'y avait rien de plus désagréable

Pffff je le savait c'est plein d'arbres, non mais vraiment, qu'elle idée d'habiter dans une foret!!!

Les compagnon s'assir pour cassé la croute, Daï jamais au depourvu sortis de son four tous de quoi ce restaurer. Fromage, pain, saucisson et pinard. un vrai repas

Quelqu'un est tenté par un coup de pinard et un bout de fromage?


Levant les yeux pour regardé ces compagnon, Daï ce rendit compte qu'ils étaient tous debout, en cercle leur arme a la main. Un frisson le parcourut et il ce leva en tremblant, s'arma de son bâton avant de demandé:

Il ce passe quoi la?

A peine ces mots prononcé des créature pas bien jolie sortirent des fourrés. Ces compagnon avait l'air prêt a les affrontés certain avait même un sourire aux lèvres. Puit un cri retentis dans la foret, c'était Kafer, qui avait hurler, faisant par la même occasion tombé Margot.

Non mais il est taré celui la!! cria t-il en ne quittant pas des yeux les créatures devant lui

Daï posa un genoux a terre et commença a entonné une formule magique dans la langue des anciens

Je vais placer une barrière sphérique autour de nous. Ces créature non pas l'air bien forte, elle ne pourront pas le traversé( j'espère ajouta t'il tous bas), ce qui permettra de lancé des sorts depuis l'intérieur sans risqué de ce faire haché menu.

Il posa sa main au sol et une lumière bleuté sortis de ca main entoura les compagnons

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 16:02

Wenapek :

Wenapek faisait les cents pas au milieu de la grande clairière de l'autre côté de la forêt.
Il adorait cet endroit, une douce brise y soufflait en permanence et le soleil était presque entièrement couché. L'endroit était vaste et sans obstacles sur de bonnes centaines de mètres, le seul bruit qu'on y entendait était celui du vent dans les feuilles.
Pourtant c'était trop calme, Wenapek avait le temps de se promener en forêt le temps qu'il le voulait pour chasser quelques animaux, boire et il trouvait toujours sa clairière inchangée. Il aurait très bien pu y laisser la Pierre de la Lumière bien à vue que personne ne l'aurait trouvée.

Cependant ce soir-là, alors que Wenapek observait les horizons en volant au dessus des arbres, il cru entendre quelque chose se faufiler au-travers des arbres, peut-être un coup de vent que le dragon n'aurait pas senti venir. Mais il n'en était pas rassuré pour autant, si c'était réellement le vent, il l'aurait senti.
Le Ninja du vent avait récemment entendu au loin des voix parler des Pierres Chromatiques venant d'un petit village dont il ne savait pas le nom, le vent lui apporte tout ce qui se dit à des kilomètres de là. Il commençait à avoir peur que quelqu'un désire s'emparer de sa Pierre. Quelles que soit ses intensions il devait en tant que gardien empêcher quiconque de mettre la main dessus et s'approprier ses pouvoirs.

En plus de cela il savait que le gardien de l'ombre avait été vaincu par la ruse d'une sorcière, celle-ci possédait désormais la Pierre des Ténèbres et si elle devait réussir à comprendre l'étendue de ses pouvoirs il serait très difficile de l'arrêter.
Le dragon se doutait bien qu'elle n'avait pas mis la main sur cette Pierre par pur hasard, non c'était impossible, cette sorcière devait connaître la légende du Joyau Arc-en-ciel. Ainsi bientôt elle voudrait peut-être mettre la main sur les quatre autres Pierres.
Une chose rendait encore le Ninja du vent perplexe : pourquoi n'avait-il pas entendu le cri de mort résonner dans sa tête quand la sorcière s'est emparée de la Pierre des Ténèbres, que lui était-il arrivé?

Tant de questions se posait Wenapek, pour l'instant il n'avait plus le temps d'y répondre, les ondulations étranges du vent lui donnaient la désagréable impression qu'une présence qu'il n'arrivait pas à voir avançait au-travers des arbres.
Le Ninja du vent garda la main sur ses katanas et se posa pour être moins à découvert en attendant de voir ce qui allait arriver, malheureusement la nuit était tombée et Wenapek avait toujours été plus à l'aise le jour…

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 16:09

Coer l'Ange :

En effet, le dragon avait de quoi avoir peur, car c'est camouflé qu'avançait Coer L'ange Déchu, noir , mage et assassin des ombres et des ténèbres, à la recherche du Dragon du vent, afin de lui dérober sa Pierre Chromatique de la Lumière pour sa chère maitresse, Maléfica la Sorcière, avide de pouvoir.

Approchant de la clairière du Dragon, la nuit tombant et plongeant la foret dans l'ombre de son grand manteau ravissait L'ange qui afficha un sourire sadique... malheureusement invisible de par son camouflage.

Il s'arrêta derrière un arbre... Le Gardien lui apparait enfin ! Le moment du massacre approche enfin. L'ange, toujours invisible à ses yeux dénué de vision nocturne, sorti sa harpe avec lequel il commença à jouer un Requiem pour signalé que sa mort approchait. Les paupières du Dragon devenaient lourdes, mais Coer s'arrêta de jouer avant qu'il ne s'endorme - ou meure - car il veut profiter du combat, et savourer la mort de son ennemi... une mort instantanée serait trop rapide et dénuée d'intérêt...

Soudain, il sortit des broussailles, furtif, sauta en brandissant ses dagues, l'attaquant de plein front, le camouflage tombant dés qu'il eu l'intention d'attaquer...

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Bibliothécaire
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 25
Localisation : Dans la Bibliothèque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Mar 23 Déc - 16:10

Wenapek :

Wenapek eut du mal à garder les yeux ouverts en entendant une mélodie soudaine. Mais le ninja était tout de même conscient qu'il ne pouvait succomber, ce n'était pas le bruit du vent donc quelque chose n'allait pas.
Le dragon ferma les yeux sans pour autant succomber au sommeil et se concentra sur les mouvements du vent et repéra rapidement un endroit où le vent bloquait sur quelque chose qui n'était pas un arbre.
Aussitôt qu'il rouvrit les yeux, la mélodie s'arrêta. Juste le temps de se tourner la tête pour regarder par-dessus son épaule et la créature sombre lui sautait déjà dessus. Rien à faire, Wenapek reçu une dague en plein dans la jambe.

D'un grand coup d'ailes il s'envola pour reprendre ses esprits et analyser la situation.
Le dragon saisit son arc et envoya quelques flèches vers l'inconnu, mais cela ne semblait en aucun cas l'affecter. Bien il n'avait d'autre choix, Wenapek battit fort des ailes pour diriger le vent et concentrer la brise en un grand cyclone qu'il dirigea vers le personnage ténébreux

_________________



Shirôe Tsubasa


Prince de l'Ombre, Commandant de l'Escadron Noir, Gardien du Rempart et de la Citadelle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naito-no-library.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Pierres Chromatiques   Aujourd'hui à 5:35

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Pierres Chromatiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les Pierres Précieuses [Ajout monétaire important]
» Tuto-réaliser des pierres pour décorer les socles
» [Nouvelle Règle] Power in Stones (Le Pouvoir des Pierres)
» les pierres nuit
» Les pierres d'évolution
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naito No Library :: Archives des mondes RP :: RP's Indépendants-